Articles

Une histoire des bracelets en cuivre

Non seulement il est esthétique, mais il est aussi curatif. Bien plus qu’un simple bijou, le bracelet en cuivre donne de la valeur à votre look du jour tout en remédiant à de nombreux maux.

? Quelles sont les caractéristiques d’un bracelet en cuivre ?

Découvrez pourquoi porter un bracelet en cuivre, c’est prendre soin non seulement de votre apparence, mais surtout de votre santé…

 ? La petite histoire du cuivre

Les bracelets de cuivre ornent les bras des hommes et des femmes depuis les temps lointains de la Préhistoire. Les historiens situent même un âge du cuivre, environ 3000 ans avant notre ère, qui coïncide avec la découverte de ce métal aux mille vertus. Mais c’est l’Antiquité grecque qui confère au cuivre ses doubles lettres de noblesse :
Le cuivre est associé à Aphrodite, la déesse de la Beauté. Grâce à son éclat, il orne les portes des temples, les meubles des maisons bourgeoises et, surtout, le cou, les oreilles et les poignets des femmes.
Hippocrate, la référence absolue de l’époque en matière de médecine, utilise le cuivre pour traiter les ulcères variqueux sur les jambes. Vers la même période, les pouvoirs curatifs du cuivre sont également connus des Indiens et des Aztèques.
Ainsi, c’est prouvé depuis longtemps : le cuivre rend plus beau mais aussi plus sain. Ses propriétés sont aussi ornementales que curatives. Et, des siècles et des siècles plus tard, nous continuons à en profiter !

 ? Pourquoi mettre un bracelet en cuivre ?

Avec l’évolution de la médecine et des découvertes liées aux pouvoirs du cuivre, il y a aujourd’hui bien des raisons de porter un bracelet en cuivre, dont voilà les principales :
Venir à bout des douleurs articulaires. Dues à l’inflammation chronique ou ponctuelle des articulations, l’arthrose comme l’arthrite trouveront un grand apaisement dans le port d’un bracelet de cuivre. Cet effet du cuivre est prouvé scientifiquement et repose sur la participation du cuivre à la synthèse de prostaglandines anti-inflammatoires.
Surmonter une anémie. En effet, le cuivre présent dans le corps humain participe à la constitution de l’hémoglobine, laquelle tend à baisser dans le cadre d’une carence ou d’une anémie. Porter un bracelet en cuivre sera donc d’une grande aide.
Lutter contre l’ostéoporose ou guérir d’une fracture. Le cuivre est un oligo-élément essentiel à la solidité osseuse mais aussi à la fabrication du collagène, qu’on retrouve dans les os (ainsi que dans les cheveux et la peau).
Prévenir le vieillissement des cellules, grâce aux propriétés anti-oxydantes du cuivre. Et, par conséquent, prévenir l’apparition de maladies comme les cancers ou les pathologies cardio-vasculaires.
Pourquoi porter un bracelet en cuivre plutôt que de prendre des compléments alimentaires à base de cuivre ? En réalité, cette seconde option réclame un avis médical et en passe par des analyses de sang. En effet, si une carence en cuivre peut nuire à l’organisme, il en est de même pour une surcharge trop importante de ce métal. Porter un bracelet en cuivre est une excellente solution pour assimiler chaque jour sa ration de cuivre indispensable, par le simple biais du contact entre le métal et la peau.
Aujourd’hui le bracelet en cuivre est un vrai bijou à part entière comme vous pouvez le constater dans notre boutique. En plus de ses vertus thérapeutiques, il soigne votre apparence pour devenir un véritable atout de séduction !

 ? Comment utiliser un bracelet de cuivre ?

Utiliser un bracelet de cuivre pour prendre sa soin de santé ne requiert aucune précaution particulière, sinon d’opter pour un bracelet de la bonne taille, qui sera suffisamment ajusté au poignet pour que le cuivre puisse être au contact de l’épiderme et éventuellement des veines – qui sont, elles aussi, un vecteur par lequel l’oligo-élément sera transmis à l’organisme.

 ? Comment savoir si mon bracelet de cuivre est efficace ?

Pour être sûre que votre bracelet de cuivre est efficace, vous pouvez :

  1. Surveiller l’apparition d’un « témoin » sur votre poignet, en l’espèce d’une décoloration de la peau ou au contraire de l’apparition d’une coloration bleu-vert, là où le cuivre est en contact avec l’épiderme. Continuez à porter votre bracelet : les traces disparaîtront au bout de quelques jours et elles sont le signe que la transmission a bien lieu entre les molécules du cuivre et votre organisme.
  2. Guetter les améliorations de vos symptômes. Elles peuvent prendre de quelques jours à quelques semaines, en fonction des pathologies.
  3. Faire confiance à la science. Notamment, les résultats des études menées sur des patients atteints de polyarthrite sont formels. Non seulement le port d’un bracelet en cuivre a entraîné une nette diminution des douleurs, mais après analyse, il s’est avéré que chaque bracelet avait perdu environ 13 mg de cuivre pendant la durée du test. La transmission et l’efficacité du cuivre par le biais d’un simple bracelet n’a donc rien d’un leurre !
Bracelets De Cuivre Et Poignets Verts

Bracelets De Cuivre Et Poignets Verts

Je fabrique, porte et vend des bracelets de cuivre depuis 1969. À cette époque, les gens demandaient souvent: « Ce bracelet va-t-il rendre mon poignet vert? » Ma réponse a été: « Je ne sais pas. Nous travaillons avec du cuivre pur et ses alliages, et nous garantissons notre savoir-faire à vie, mais la façon dont une personne réagit au cuivre ne dépend pas de nous. La seule façon dont nous connaissons savoir, c’est en essayer un sur soi-même.  »

La plupart des clients aiment porter du cuivre et ne s’inquiètent pas d’avoir une tache verte occasionnelle sous leurs bracelets. D’autres personnes sont très soucieuses de leur santé et, comme preuve du bon fonctionnement du cuivre, elles s’attendent à voir une marque verte où le cuivre touche la peau, les mêmes marques qui font que les autres se sentent timides. Ironiquement, les taches de cuivre vert semblent préférer les personnes qui s’inquiètent le plus de les obtenir. Le même bracelet, qui reste brillant pour une personne, transformera le poignet d’une autre personne en vert ou acquerra des patines multicolores sur une autre. Ces changements pourraient-ils être liés au métabolisme d’une personne?

La réponse est oui! Les taches vertes sont causées par des dépôts de cuivre chélate et leur présence est directement liée à la chimie corporelle du porteur. Chélates signifie qu’il s’agit de composés de cuivre sous une forme soluble assimilable par notre corps. Le cuivre sous sa forme métallique pure ne peut être absorbé par notre corps, alors que les composés de cuivre chélates sont facilement absorbés par notre peau. Ils deviennent visibles lorsque le corps du porteur dissout le cuivre plus rapidement qu’il ne l’absorbe. Cela se produit lorsqu’il y a une transpiration abondante (comme lorsque vous faites de l’exercice par temps chaud) ou lorsque notre transpiration devient plus acide. L’acidité de notre sueur augmente avec le stress physique, émotionnel ou mental. Il augmente également avec les régimes malsains.

Des marques vertes sont également soupçonnées d’apparaître lorsque le corps a faim de cuivre. Le corps humain a besoin de plus de minéraux lors de sa croissance, de sa grossesse ou de son rétablissement suite à une maladie ou à une intervention chirurgicale. Un corps en manque de cuivre parviendra même à dissoudre le cuivre contenu dans des alliages d’or et laissera des traces sous des anneaux d’or 14K. Si vous soupçonnez une carence en cuivre, veuillez consulter votre médecin, votre naturopathe ou votre diététicien, qui, en ordonnant un test sanguin, connaîtra les suppléments minéraux dont vous avez besoin pour retrouver votre équilibre. À titre préventif, choisissez de consommer des produits biologiques lorsque cela est possible.

Les taches vertes sont normalement absorbées pendant la nuit et, si nécessaire, elles sont lavées à l’eau savonneuse. Si les porteurs n’aiment pas les marques vertes, ils ont le choix. Ils peuvent choisir de s’attaquer aux causes et de faire des choix plus sains ou tout simplement d’ignorer les avertissements et de ne plus porter de cuivre.

Il m’a fallu près de 30 ans de recherche pratique et de collecte de données du monde entier pour mieux comprendre ce phénomène complexe du poignet vert / cuivre. En septembre 1995, l’Association internationale pour la science nouvelle nous a invités à présenter mes conclusions lors de sa conférence annuelle à Fort. Collins, CO.

Par Sergio Lub – Septembre 1996

Oligo-élément : présentation du cuivre

Le cuivre est un oligo-élément polyvalent, actif dans les états infectieux et inflammatoires. Il stimule puissamment les défenses naturelles des personnes immunodéprimées, les aidant à combattre microbes et virus. Sa propriété antibactérienne est précieuse en cas d’épidémie de grippe, par exemple. Cette action est renforcée par sa capacité à stimuler l’assimilation de la vitamine C dont on connaît l’intérêt en cas de maladies infectieuses.

De plus, le cuivre potentialise l’action des antibiotiques lorsque ceux-ci doivent être prescrits en certaines circonstances où la prise de compléments alimentaires et d’huiles essentielles ne suffit pas à enrayer une infection. Pour toutes ces raisons, dans les cas aigus il est pertinent d’associer le cuivre avec l’argent qui a lui-même une puissante action antibactérienne, la synergie entre le cuivre et l’argent permettant de renforcer mutuellement leur action.

Ce n’est pas tout. Le cuivre est un catalyseur nécessaire à la constitution de la molécule d’hémoglobine, en association avec le fer. Il a donc une fonction antianémique, contribuant activement à la multiplication des hématies.

Son action est également significative sur la sphère hépatique, contribuant à décongestionner le foie en cas de stéatose conduisant à une insuffisance hépatique, le foie ne jouant plus correctement, alors, son rôle de filtre et freiné sur sa fonction excrétrice de bile nécessaire à la digestion.

Le cuivre intervient aussi dans le métabolisme d’assimilation du calcium, d’où son intérêt pour consolider la structure osseuse, en particulier lors de l’ostéoporose de la femme post-ménopausée.

Il joue également un rôle dans l’assimilation du phosphore, essentiel à la constitution des phospholipides composant les membranes cellulaires, en particulier celles des neurones. A ce titre, le cuivre intervient dans la stimulation des fonctions cognitives, dont la mémoire.

Le cuivre contribue également à l’équilibre hormonal, régulant les sécrétions de la thyroïde, de l’hypophyse et des glandes corticosurrénales.

Il a aussi une action dermatologique, intervenant dans les problèmes de pigmentation de la peau en cas de vitiligo ou de psoriasis. Sa puissante action anti-inflammatoire en fait l’oligo-élément de référence dans la polyarthrite, la spondylarthrite et les pathologies articulaires dégénératives comme l’arthrose (lire : Gros plan sur le bracelet de cuivre ci-dessous).

Les aliments conseillés pour leur teneur en cuivre sont les huîtres, les moules, le crabe, les crevettes, le foie de veau, le soja, les haricots en grains, les noix, les amandes, les noisettes, les châtaignes, le pain complet. Les algues marines (lithothamne, laminaire, fucus), l’eau de mer (on en trouve en bouteille ou en ampoules dans les magasins bios), le plasma de Quinton, le germe de blé sont également riches en cuivre.

On estime qu’il y a carence en cuivre quand les besoins journaliers ne sont pas satisfaits, à savoir de 2 à 5 mg pour un adulte.

Plus on vieillit, plus ces besoins augmentent, surtout quand un processus arthrosique apparaît. Dans la réversibilité de ce processus, l’oligo-élément cuivre joue un rôle incontestable.

Le corps humain utilise une partie seulement du cuivre ingéré pour ses besoins métaboliques fondamentaux. Il en stocke une autre partie, les réserves en cuivre étant de 125 mg environ chez un adulte, la concentration étant maximum dans le foie, le cerveau, les corticosurrénales et le sang. Le cuivre excédentaire est excrété par le foie au sein de la bile, directement dans le duodénum, non recyclable, puis éliminé dans les selles après avoir transité dans le côlon. La régulation des troubles fonctionnels nécessite une supplémentation en cuivre.

L’absorption du cuivre se fait au niveau de l’interface principale de l’organisme, dans la partie amont de l’intestin grêle, le jéjunum. Après avoir franchi la membrane des villosités de la muqueuse intestinale, le cuivre rejoint le foie, via la veine porte. Dans le foie, la moitié du cuivre se lie à des acides aminés pour former une protéine complexe, la céruloplasmine. C’est sous forme de céruloplasmine que le cuivre rejoint alors les sites organiques, dont les articulations. La céruloplasmine est le transporteur du cuivre à travers l’organisme.

Gros plan sur : le bracelet de cuivre

Comme tous les autres oligo-éléments, le cuivre est disponible sous différentes formes galéniques pour son action interne, mais une chose intrigue à son sujet, le succès inouï du bracelet de cuivre chez les rhumatisants, son action anti-inflammatoire semblant faire merveille pour résorber l’inflammation et apaiser la douleur des arthrosiques qui portent un tel bracelet. Qu’en est-il ? En effet, des dizaines de millions de personnes qui souffrent de rhumatismes, hommes et femmes, dans le monde entier, portent aujourd’hui un bracelet de cuivre. Il s’agit d’un phénomène de bouche-à-oreille fondé, de proche en proche, sur la satisfaction de ceux qui portent ce bracelet et qui ont été soulagés. Le bracelet de cuivre ne date pas d’hier ! L’Age du cuivre fut une période essentielle de l’histoire de l’humanité, où l’homme maîtrisa tout à la fois le feu et la matière, fabriquant des bracelets au pouvoir symbolique puissant. Nombre de vestiges archéologiques attestent de l’omniprésence de bracelets dans les civilisations égyptienne, chaldéenne, grecque et romaine, tel un bijou aux vertus bénéfiques.

« Je m’intéresse au bracelet de cuivre depuis 1974, date à laquelle un article dans un journal australien fit état de 157 rhumatisants déclarant que le bracelet de cuivre avait soulagé leur douleur. Cet article fit grand bruit en Australie mais souleva des réticences parmi mes amis médecins. J’entrepris alors ma propre étude, publiant une lettre dans plusieurs revues australiennes demandant la coopération de personnes ayant de l’arthrose. Plus de 300 personnes répondirent, à qui nous fîmes parvenir un questionnaire détaillé. Elles furent invitées à prendre part à une étude expérimentale afin de déterminer quelle pouvait être l’incidence du port d’un bracelet de cuivre sur leur affection. Les personnes furent convoquées à l’hôpital Royal de Newcastle et divisées en 2 groupes, certains portant un bracelet placebo en aluminium ayant l’apparence du cuivre et d’autres un vrai bracelet de cuivre.

L’étude révéla la supériorité du bracelet de cuivre sur le bracelet placebo. Les bracelets de cuivre utilisés ayant été pesés avant utilisation et au terme du test, on nota une perte de poids de 23 mg par mois en moyenne pour chaque bracelet de cuivre.

Les analyses de sueur montrèrent la présence de cuivre dans celle des sujets portant un bracelet, prouvant que le cuivre pénètre bien à travers la peau. Notre étude démontra donc que le cuivre du bracelet perfusait à travers la peau pour pénétrer dans l’organisme.

Une personne souffrant d’arthrose peut être comparée à un naufragé mourant de soif. Le naufragé a besoin d’eau, et la personne qui souffre, de cuivre. »

Docteur W.R. WALKER, Université de Newcastle, Australie.

Pour compléter cette étude du Docteur Walker, il est intéressant d’évoquer ce que Jean Palaiseul dans « Les cadeaux du ciel et de la terre »1 a écrit à ce sujet :

« Tout ce que j’avais essayé pour vaincre la douleur rhumatismale qui me bloquait le coude droit dès que je le soumettais à un effort prolongé ou violent avait échoué. Certes, des applications de feuilles de chou me rendaient l’usage de mon bras au bout de quelques heures, mais ce que je souhaitais découvrir était une autre technique, préventive celle là, car vous reconnaîtrez avec moi qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Et il n’est pas facile de jardiner avec un emplâtre de chou maintenu au niveau de l’articulation. C’est ce que je confiais un soir, devant un grand feu de bois, à l’ami médecin qui faisait escale avec sa femme dans notre moulin en rentrant de vacances.

Pourquoi ne portez-vous pas un bracelet de cuivre ? Je crus qu’il plaisantait. Comme tout le monde, en feuilletant certains magazines, j’avais aperçu des placards publicitaires vantant les mérites de ce que je croyais être un gadget thérapeutique. Cependant, je n’avais pas prêté grande attention à cette prose alléchante du fait que j’étais persuadé que les résultats restaient étroitement liés à la suggestion. Celle-ci devant être annihilée par mon scepticisme naturel, j’estimais avoir fort peu de chances de profiter un jour des merveilleuses vertus de ce gri-gri moderne. Je le dis à mon ami médecin qui affirma qu’il parlait sérieusement, et qui me promit de m’envoyer dès son retour chez lui un de ces bracelets miracles avant de préciser : c’est vers 1950 qu’un médecin belge révéla dans des journaux médicaux son expérience de plusieurs années au Congo belge.

Il avait séjourné parmi les tribus autochtones dans une région très humide, près d’un grand lac. Or les hommes de ces tribus étaient perclus de rhumatismes déformants douloureux alors que les femmes en étaient indemnes. Il y avait là un mystère qu’il résolut d’élucider.

Après plusieurs années d’observations et d’essais divers, il en vint à conclure sans équivoque possible que les femmes devaient leur étrange protection contre les rhumatismes aux bijoux de cuivre qu’elles portaient aux bras et aux chevilles : des bracelets en forme d’anneaux ouverts.»

Jean PALAISEUL

Raïssa Blankoff, naturopathe-aromathérapeute, www.naturoparis.com.

Source: https://www.passeportsante.net

Pourquoi Nos Bracelets De Cuivre?

Pourquoi Nos Bracelets De Cuivre?

Il y a tellement de vendeurs à acheter alors pourquoi nous choisir?

SOULAGEMENT NATUREL DE LA DOULEUR: Bracelet magnétique en cuivre pur conçu scientifiquement pour minimiser les problèmes de santé multiples en augmentant le flux sanguin et la circulation sanguine tout en accélérant le processus de guérison naturelle de votre corps.

AVANTAGES THÉRAPEUTIQUES:Nos bracelets magnétiques contiennent de puissants aimants à la bioénergie au néodyme conçus pour ouvrir le flux d’énergie bloquée et contribuer à la détoxification de votre corps!

AJUSTEMENT PARFAIT: Ce bracelet vous ira parfaitement! Vous pouvez le porter à votre poignet simplement en le pressant et en le tenant autour de votre main. Nous recommandons le maximum d’avantages pour la santé. Ces bracelets homéopathique pour aider a réduire la douleur causée par les mains arthritiques, la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrose, les RSI, les tendinites, le syndrome du canal carpien, les golfeurs et ‘le tennis elbow’, une mauvaise circulation dans le bras, le genou ou les pieds, la douleur musculaire et la tendinite.

Si vous achetez la mauvaise taille, nous l’échangerons contre la bonne.

SATISFACTION GARANTIE Il est fabriqué selon les normes professionnelles de qualité les plus élevées et est pris en charge par notre excellent service client. Le bracelet peut également aider avec la tension, la fatigue chronique, le vertige, l’hypertension, le diabète, l’inflammation, l’hypertension artérielle, l’insomnie, le sommeil, l’anxiété, l’équilibre, l’humeur, la migraine, le poignet, le cou, les épaules, les hanches et les doigts Décalage horaire

APPARENCE: Un look élégant pour les hommes et les femmes, agréable à porter, facile à ajuster sans arêtes vives. La couleur peut légèrement foncer avec le temps.

MAGASINEZ AVEC CONFIANCE: Nous sommes juste un appel téléphonique pour vous aider avec toutes les questions que vous pourriez avoir sur votre bracelet.

 

 

 

 

Regardez notre grande sélection pour les femmes et hommes portez-en une aujourd’hui.