Articles

Oligo-élément : présentation du cuivre

Oligo-élément : présentation du cuivre

Article rédigé par Jean-Luc Darrigol, revu par Raïssa Blankoff, naturopath

Le cuivre est un oligo-élément polyvalent, actif dans les états infectieux et inflammatoires. Il stimule puissamment les défenses naturelles des personnes immunodéprimées, les aidant à combattre microbes et virus. Sa propriété antibactérienne est précieuse en cas d’épidémie de grippe, par exemple. Cette action est renforcée par sa capacité à stimuler l’assimilation de la vitamine C dont on connaît l’intérêt en cas de maladies infectieuses. De plus, le cuivre potentialise l’action des antibiotiques lorsque ceux-ci doivent être prescrits en certaines circonstances où la prise de compléments alimentaires et d’huiles essentielles ne suffit pas à enrayer une infection. Pour toutes ces raisons, dans les cas aigus il est pertinent d’associer le cuivre avec l’argent qui a lui-même une puissante action antibactérienne, la synergie entre le cuivre et l’argent permettant de renforcer mutuellement leur action.

Ce n’est pas tout. Le cuivre est un catalyseur nécessaire à la constitution de la molécule d’hémoglobine, en association avec le fer. Il a donc une fonction antianémique, contribuant activement à la multiplication des hématies. Son action est également significative sur la sphère hépatique, contribuant à décongestionner le foie en cas de stéatose conduisant à une insuffisance hépatique, le foie ne jouant plus correctement, alors, son rôle de filtre et freiné sur sa fonction excrétrice de bile nécessaire à la digestion. Le cuivre intervient aussi dans le métabolisme d’assimilation du calcium, d’où son intérêt pour consolider la structure osseuse, en particulier lors de l’ostéoporose de la femme post-ménopausée. Il joue également un rôle dans l’assimilation du phosphore, essentiel à la constitution des phospholipides composant les membranes cellulaires, en particulier celles des neurones. A ce titre, le cuivre intervient dans la stimulation des fonctions cognitives, dont la mémoire. Le cuivre contribue également à l’équilibre hormonal, régulant les sécrétions de la thyroïde, de l’hypophyse et des glandes corticosurrénales. Il a aussi une action dermatologique, intervenant dans les problèmes de pigmentation de la peau en cas de vitiligo ou de psoriasis. Sa puissante action anti-inflammatoire en fait l’oligo-élément de référence dans la polyarthrite, la spondylarthrite et les pathologies articulaires dégénératives comme l’arthrose (lire : Gros plan sur le bracelet de cuivre ci-dessous).

Les aliments conseillés pour leur teneur en cuivre sont les huîtres, les moules, le crabe, les crevettes, le foie de veau, le soja, les haricots en grains, les noix, les amandes, les noisettes, les châtaignes, le pain complet. Les algues marines (lithothamne, laminaire, fucus), l’eau de mer (on en trouve en bouteille ou en ampoules dans les magasins bios), le plasma de Quinton, le germe de blé sont également riches en cuivre.

On estime qu’il y a carence en cuivre quand les besoins journaliers ne sont pas satisfaits, à savoir de 2 à 5 mg pour un adulte.

Plus on vieillit, plus ces besoins augmentent, surtout quand un processus arthrosique apparaît. Dans la réversibilité de ce processus, l’oligo-élément cuivre joue un rôle incontestable.

Le corps humain utilise une partie seulement du cuivre ingéré pour ses besoins métaboliques fondamentaux. Il en stocke une autre partie, les réserves en cuivre étant de 125 mg environ chez un adulte, la concentration étant maximum dans le foie, le cerveau, les corticosurrénales et le sang. Le cuivre excédentaire est excrété par le foie au sein de la bile, directement dans le duodénum, non recyclable, puis éliminé dans les selles après avoir transité dans le côlon. La régulation des troubles fonctionnels nécessite une supplémentation en cuivre.

L’absorption du cuivre se fait au niveau de l’interface principale de l’organisme, dans la partie amont de l’intestin grêle, le jéjunum. Après avoir franchi la membrane des villosités de la muqueuse intestinale, le cuivre rejoint le foie, via la veine porte. Dans le foie, la moitié du cuivre se lie à des acides aminés pour former une protéine complexe, la céruloplasmine. C’est sous forme de céruloplasmine que le cuivre rejoint alors les sites organiques, dont les articulations. La céruloplasmine est le transporteur du cuivre à travers l’organisme.

Gros plan sur : le bracelet de cuivre

Comme tous les autres oligo-éléments, le cuivre est disponible sous différentes formes galéniques pour son action interne, mais une chose intrigue à son sujet, le succès inouï du bracelet de cuivre chez les rhumatisants, son action anti-inflammatoire semblant faire merveille pour résorber l’inflammation et apaiser la douleur des arthrosiques qui portent un tel bracelet. Qu’en est-il ? En effet, des dizaines de millions de personnes qui souffrent de rhumatismes, hommes et femmes, dans le monde entier, portent aujourd’hui un bracelet de cuivre. Il s’agit d’un phénomène de bouche-à-oreille fondé, de proche en proche, sur la satisfaction de ceux qui portent ce bracelet et qui ont été soulagés. Le bracelet de cuivre ne date pas d’hier ! L’Age du cuivre fut une période essentielle de l’histoire de l’humanité, où l’homme maîtrisa tout à la fois le feu et la matière, fabriquant des bracelets au pouvoir symbolique puissant. Nombre de vestiges archéologiques attestent de l’omniprésence de bracelets dans les civilisations égyptienne, chaldéenne, grecque et romaine, tel un bijou aux vertus bénéfiques.

Dans les années 70, un scientifique australien fit une étude révélant l’action thérapeutique du bracelet de cuivre : le Docteur W.R. Walker. Il montra que le cuivre des bracelets, grâce à l’absorption transdermique expérimentalement prouvée, pénétrait à travers la peau pour diffuser ensuite à travers l’ensemble de l’organisme. Or le cuivre, même à l’état de trace, est un puissant anti-inflammatoire.

« Je m’intéresse au bracelet de cuivre depuis 1974, date à laquelle un article dans un journal australien fit état de 157 rhumatisants déclarant que le bracelet de cuivre avait soulagé leur douleur. Cet article fit grand bruit en Australie mais souleva des réticences parmi mes amis médecins. J’entrepris alors ma propre étude, publiant une lettre dans plusieurs revues australiennes demandant la coopération de personnes ayant de l’arthrose. Plus de 300 personnes répondirent, à qui nous fîmes parvenir un questionnaire détaillé. Elles furent invitées à prendre part à une étude expérimentale afin de déterminer quelle pouvait être l’incidence du port d’un bracelet de cuivre sur leur affection. Les personnes furent convoquées à l’hôpital Royal de Newcastle et divisées en 2 groupes, certains portant un bracelet placebo en aluminium ayant l’apparence du cuivre et d’autres un vrai bracelet de cuivre. L’étude révéla la supériorité du bracelet de cuivre sur le bracelet placebo. Les bracelets de cuivre utilisés ayant été pesés avant utilisation et au terme du test, on nota une perte de poids de 23 mg par mois en moyenne pour chaque bracelet de cuivre. Les analyses de sueur montrèrent la présence de cuivre dans celle des sujets portant un bracelet, prouvant que le cuivre pénètre bien à travers la peau. Notre étude démontra donc que le cuivre du bracelet perfusait à travers la peau pour pénétrer dans l’organisme. Une personne souffrant d’arthrose peut être comparée à un naufragé mourant de soif. Le naufragé a besoin d’eau, et la personne qui souffre, de cuivre. »

Docteur W.R. WALKER, Université de Newcastle, Australie.

Pour compléter cette étude du Docteur Walker, il est intéressant d’évoquer ce que Jean Palaiseul dans « Les cadeaux du ciel et de la terre »1 a écrit à ce sujet :

« Tout ce que j’avais essayé pour vaincre la douleur rhumatismale qui me bloquait le coude droit dès que je le soumettais à un effort prolongé ou violent avait échoué. Certes, des applications de feuilles de chou me rendaient l’usage de mon bras au bout de quelques heures, mais ce que je souhaitais découvrir était une autre technique, préventive celle là, car vous reconnaîtrez avec moi qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Et il n’est pas facile de jardiner avec un emplâtre de chou maintenu au niveau de l’articulation. C’est ce que je confiais un soir, devant un grand feu de bois, à l’ami médecin qui faisait escale avec sa femme dans notre moulin en rentrant de vacances. Pourquoi ne portez-vous pas un bracelet de cuivre ? Je crus qu’il plaisantait. Comme tout le monde, en feuilletant certains magazines, j’avais aperçu des placards publicitaires vantant les mérites de ce que je croyais être un gadget thérapeutique. Cependant, je n’avais pas prêté grande attention à cette prose alléchante du fait que j’étais persuadé que les résultats restaient étroitement liés à la suggestion. Celle-ci devant être annihilée par mon scepticisme naturel, j’estimais avoir fort peu de chances de profiter un jour des merveilleuses vertus de ce gri-gri moderne. Je le dis à mon ami médecin qui affirma qu’il parlait sérieusement, et qui me promit de m’envoyer dès son retour chez lui un de ces bracelets miracles avant de préciser : c’est vers 1950 qu’un médecin belge révéla dans des journaux médicaux son expérience de plusieurs années au Congo belge. Il avait séjourné parmi les tribus autochtones dans une région très humide, près d’un grand lac. Or les hommes de ces tribus étaient perclus de rhumatismes déformants douloureux alors que les femmes en étaient indemnes. Il y avait là un mystère qu’il résolut d’élucider. Après plusieurs années d’observations et d’essais divers, il en vint à conclure sans équivoque possible que les femmes devaient leur étrange protection contre les rhumatismes aux bijoux de cuivre qu’elles portaient aux bras et aux chevilles : des bracelets en forme d’anneaux ouverts.»

Jean PALAISEUL

Raïssa Blankoff, naturopathe-aromathérapeute, www.naturoparis.com.

Coronavirus. Le cuivre, un métal précieux pour contrer le Covid-19?

Coronavirus. Le cuivre, un métal précieux pour contrer le Covid-19?

Le cuivre est déjà utilisé dans les unités de soins intensifs dans les hôpitaux, où les surfaces conçues en cuivre permettent de diminuer de 40 % les risques d’infection. Ses nanoparticules s’en prennent rapidement et efficacement aux acides nucléiques de l’ADN d’un virus.

Le Chili a été un des premiers pays à en vanter les vertus. Et pour cause. Il est le premier producteur de cuivre au monde, et a rapidement parié sur les propriétés antiseptiques de ce métal qui élimine efficacement bactéries, virus et champignons, pour faire face aux pénuries mondiales de masques provoquées par l’épidémie de coronavirus. Deux entreprises chiliennes ont ainsi développé des modèles de masques auxquels ont été ajoutées des nanoparticules de cuivre.

Le cuivre comme parade à la propagation du Covid-19 ? C’en est une et elle a avant tout une explication scientifique. Selon plusieurs études publiées par le New England Journal of medicine et les Universités américaines de Californie, Los Angeles et Princeton, le coronavirus SARS-CoV-2 peut survivre entre deux et trois jours sur du plastique et de l’acier inoxydable, et au moins 24 heures sur du carton. Sur le cuivre en revanche, les traces du Covid-19 disparaissent en quatre heures.

Le cuivre est d’ailleurs déjà utilisé dans les unités de soins intensifs dans les hôpitaux, où les surfaces conçues en cuivre permettent de diminuer de 40 % les risques d’infection. En 2008, l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a notamment approuvé l’enregistrement de 270 alliages de cuivre ayant des propriétés bactéricides sur les surfaces de contact.

Le cuivre cible une partie de l’ADN du virus

Les nanoparticules de cuivre détruisent les acides nucléiques de l’ADN d’un virus ou d’une bactérie en un processus très rapide et efficace, explique Daniel Martinez, travaillant pour l’entreprise Copper 3D. Cette dernière s’est lancée dans la fabrication de masques réutilisables, fabriqués à base d’un polymère dans lequel ont été injectées des nanoparticules de cuivre.

Le Chili, qui assure un tiers de la production mondiale de cuivre, a fait certifier les propriétés antiseptiques de ce métal.

L’étude citée ce jour par le Huffingtonpostet dans laquelle Bill Keevil, microbiologiste à l’université de Southampton (Grande-Bretagne), planchait sur un coronavirus cousin du Covid-19, démontrait en 2015 qu’il suffisait de 20 minutes passé sur un alliage constitué à 95 % de cuivre pour qu’une dose de liquide contagieux soit entièrement détruite.”

Article: Ouest-France, avril 2020

Ici, en France, nous vendons une gamme de vêtements infusés de cuivre allant des draps, sous-vêtements aux masques de protection et aux gants.


Nos produits proviennent directement de notre distributeur en Angleterre où une femme a développé l’idée d’utiliser un tissu infusé de cuivre pour fabriquer des vêtements et des produits ménagers plus sains.

Jetez un œil à notre gamme complète et commandez dès aujourd’hui à notre bureau de Normandie.

Comment le cuivre vous aide-t-il? 10 avantages du cuivre

Le cuivre a été utilisé pour la construction depuis la préhistoire, même avant l’histoire enregistrée. Les civilisations anciennes utilisaient même les composés des métaux tels que le cuivre, le zinc et le manganèse dans leurs médicaments et traitements. Et il s’avère que le cuivre présente un large éventail d’avantages pour la santé!

Le cuivre est un micronutriment essentiel qui présente de nombreux avantages pour la santé, le bien-être et la beauté, de l’amélioration de l’apparence de la peau au traitement des plaies et des affections cutanées, et contribue également au maintien des processus métaboliques, parmi d’innombrables autres avantages pour la santé.

Votre corps ne produit pas de cuivre naturellement, vous devez donc l’ajouter à votre corps à partir de sources externes. Le cuivre se trouve dans de nombreux aliments que vous mangez, y compris les haricots, les noix et les graines, les fruits de mer tels que les huîtres, les légumes-feuilles, les grains entiers, le soja, les betteraves, les avocats et le cacao.

Votre corps stocke le cuivre dans vos os et vos muscles. Vous pouvez également introduire du cuivre dans votre corps en buvant de l’eau provenant de récipients en cuivre ou en portant des bijoux en cuivre.

Voici 10 avantages incontestables du cuivre pour la santé:

  1. Anti-âge
    Le cuivre est un antioxydant qui peut améliorer l’état de votre peau. Il protège vos membranes cellulaires des radicaux libres et aide votre peau et vos articulations à produire du collagène et de l’élastine pour prévenir le vieillissement prématuré et favoriser l’élasticité de la peau. Même les dieux égyptiens Cléopâtre et Néfertiti utilisaient le cuivre pour rester jeunes.
  2. Santé de la peau
    Le cuivre est un composant de la mélanine, qui fournit une protection pigmentaire et solaire à vos cheveux, votre peau et vos yeux. Il aide également à la production de nouvelles cellules, reconstituant la couche supérieure de votre peau pour produire une apparence lisse et claire.
  3. Antibactérien
    Le cuivre détruit et inhibe la croissance des microbes, des champignons et des bactéries, y compris E Coli. Il peut être utilisé comme médicament lorsqu’il est ingéré (à partir d’eau stockée dans un récipient en cuivre) ou appliqué localement pour renforcer votre système immunitaire, prévenir les infections, améliorer la cicatrisation des plaies et accélérer le processus de guérison des tissus. En fait, l’EPA américaine a découvert que le cuivre était le seul matériau solide capable de tuer les bactéries qui menacent la santé humaine.
  4. Stimulant cognitif
    Le cuivre est un stimulant cérébral associé à des processus de pensée supérieurs. Le cuivre ouvre les voies neuronales et encourage la créativité et l’amélioration du fonctionnement du cerveau. En bref, cela fait travailler votre cerveau plus rapidement et plus efficacement – qui ne veut pas de ça?!
  5. Anti-inflammatoire
    Naturellement anti-inflammatoire, le cuivre peut être utilisé pour soulager les courbatures et les douleurs causées par l’arthrite ou les articulations enflammées. Il a également des propriétés de renforcement des os et du système immunitaire.
  6. Prévenir la perte osseuse
    Il peut également ralentir la perte osseuse et l’ostéoporose chez les femmes âgées lorsqu’il est pris en association avec d’autres vitamines clés, notamment le zinc, le calcium et le manganèse. Le cuivre a des propriétés de renforcement des os et ses qualités de formation de collagène favorisent la solidité des os et des tissus conjonctifs.
  7. Réduit le cholestérol
    Le cuivre peut réduire le cholestérol LDL (le mauvais type) et les taux de triglycérides, et augmenter le cholestérol HDL (le bon type). Avoir plus de bon cholestérol que de mauvais peut réduire votre risque de développer des maladies cardiovasculaires, des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.
  8. Bonne circulation
    Le cuivre aide votre corps à absorber le fer (provenant des aliments et d’autres sources dans vos intestins) et à le libérer au besoin vers les organes essentiels comme le foie. Le cuivre régule le flux sanguin et améliore votre circulation en maintenant les niveaux de fer dans votre sang. Cela aide votre corps à maintenir un nombre de globules rouges sain et une oxydation adéquate dans vos organes internes.
  9. Améliorer la digestion
    Le cuivre est un oligo-élément essentiel qui est excellent pour votre système digestif et votre métabolisme. Il peut aider à la digestion des aliments, tuer les bactéries nocives qui pourraient être présentes dans votre eau et réduire l’inflammation de votre estomac.
  10. Perte de poids
    L’ajout de cuivre à votre alimentation peut vous aider à perdre du poids. Le cuivre aide à affiner votre système digestif, à décomposer les graisses et vous aide à éliminer plus efficacement.
  11. Anti-cancer
    Selon l’American Cancer Society, le cuivre a des effets anticancéreux considérables. Le cuivre a des propriétés antioxydantes qui combattent les radicaux libres, qui sont une cause de cancer.
  12. Équilibrez les doshas
    L’eau qui a été stockée dans un récipient en cuivre est chargée positivement et pleine d’antioxydants naturels. Cela aide à équilibrer les trois doshas de votre corps: kapha, vata et pitta.

Comment obtenir plus de cuivre dans votre vie
Il existe une variété de façons d’intégrer le cuivre dans votre vie et votre alimentation, y compris la prise de suppléments, le port de bijoux et de vêtements infusés de cuivre, et l’utilisation d’ustensiles et de verres en cuivre. Si vous préférez utiliser les avantages du cuivre sous sa forme sans pilule, les bijoux, les aliments riches en cuivre et les boissons sont un excellent moyen d’obtenir ces oligo-éléments de cuivre.

Voilà pour votre santé!

 

Source: YogiApproved.com

Montre-moi le cuivre:Qu’est-ce qui distingue notre masque facial infusé de cuivre?

Les masques en cuivre en 

valent-ils vraiment la peine? Dois-je acheter un masque facial en cuivre? Est-ce juste un engouement? Où est la preuve? Combien de cuivre y a-t-il?

Nous sommes ici pour fournir notre expertise et nos réflexions pour aider à séparer les faits de la fiction. Qu’est-ce que vous devez vraiment

 savoir avant de prendre votre décision est crucial. Il y a assez de confusion de la part du gouvernement et des organismes de santé sur l’opportunité de porter des couvre-chefs, des masques faciaux et des masques non médicaux, alors essayons d’aider à clarifier les choses.
Il existe quelques types de 

masques en cuivre sur le marché, mais il est important de savoir qui vous achetez et de vérifier la crédibilité derrière la science.


Qu’est-ce qui différencie les vêtements en cuivre?
Nous sommes à la pointe de la recherche et du développement dans l’utilisation de matériaux antimicrobiens dans tous les secteurs et pas seulement récemment lancés à cause du coronavirus.
Notre équipe d’experts travaille à construire une nouvelle vague de produits qui doivent être rigoureusement testés afin de répondre à des directives réglementaires strictes. À la suite de cette recherche et développement même, nous trouvons des applications de notre technologie dans divers produits de tous les jours à partir de pyjamas qui ont été testés indépendamment, détruisant 99,999% du SARM jusqu’à notre tissu dans les gants qui a détruit 99,99% du coronavirus bovin, une partie du même famille de virus comme le SRAS, le MERS et le COVID19, en moins de 10 minutes.
Les vêtements en cuivre existent bien avant le COVID-19 et nous nous efforçons de mettre en valeur le rôle que notre technologie peut jouer pour aider à protéger les gens à travers le monde contre les infections, même après le COVID-19.


Pourquoi le cuivre?
Le cuivre est un oligo-élément essentiel qui est vital pour la santé de tous les êtres vivants. Chez l’homme, le cuivre est essentiel au bon fonctionnement des organes et des processus métaboliques. Il est totalement sûr et a été utilisé à travers l’histoire.
En février 2008, l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a approuvé l’enregistrement de 275 alliages de cuivre antimicrobiens. En avril 2011, ce nombre est passé à 355. Cela permet d’affirmer que le cuivre, le laiton et le bronze sont capables de tuer des bactéries nocives et potentiellement mortelles. Le cuivre est le premier matériau de surface solide à recevoir ce type d’enregistrement EPA, qui est soutenu par des tests d’efficacité antimicrobienne approfondis.
Les métaux lourds, y compris l’or et l’argent, sont antibactériens, mais la composition atomique spécifique du cuivre lui confère un pouvoir de destruction supplémentaire. Le cuivre a un électron libre dans sa coquille orbitale externe d’électrons qui participe facilement aux réactions d’oxydo-réduction (ce qui fait également du métal un bon conducteur). En conséquence, il devient une «grenade à oxygène moléculaire». L’argent et l’or n’ont pas d’électron libre, ils sont donc moins réactifs et donc pas aussi puissants que le cuivre pour détruire les bactéries, les champignons et les virus.
Les ressources mondiales connues de cuivre sont estimées à près de 5,8 billions de livres, dont seulement environ 0,7 billion de livres (12%) ont été extraites à travers l’histoire … et presque tout cela est toujours en circulation, car le taux de recyclage du cuivre est plus élevé que celui de toute autre ingénierie. métal.


Moins cher n’est pas toujours meilleur
La teneur en cuivre est quelque chose d’unique qui sépare notre masque des autres masques du marché. Chaque fil de la première couche de notre masque facial à quatre couches infusé de cuivre est imprégné d’ions cuivre.
Lors de la comparaison des masques infusés de cuivre, il est intéressant de comprendre le niveau de teneur en cuivre, cela aura un impact non seulement sur le prix mais surtout sur l’efficacité des propriétés antimicrobiennes du masque. Plus la teneur en cuivre est élevée, plus le produit sera efficace pour détruire les bactéries, les champignons et les virus.
Nous sommes très particuliers et voulons nous assurer que nos clients savent qu’ils ont les meilleurs produits sur le marché. Intertek, la principale société indépendante de test de produits cotée LSE, a effectué le test pour montrer la quantité de cuivre contenue dans la première couche externe du masque facial.
Cliquez ici pour voir le résultat du test de laboratoire indépendant par Intertek


Quatre couches de protection

Nous croyons fermement que plus de couches vaut mieux qu’une! La plupart des autres masques, y compris les alternatives au cuivre, sont des équivalents à 3 couches à une seule couche ou à double couche.
De plus et peut-être le plus important, nous avons passé du temps à rechercher chaque couche individuelle qui compose votre masque infusé de cuivre, y compris en utilisant un matériau de filtration qui a été testé indépendamment pour montrer que plus de 99% de filtration des particules.
La couche de filtration a été spécialement conçue pour garantir qu’elle n’affecte pas le niveau global requis pour les travailleurs de la santé de première ligne.


Cliquez ici pour voir notre lien de certificat de filtration de masque facial infusé de cuivre


Fuite minimale

Contrairement aux autres masques faciaux infusés de cuivre vendus, le nôtre est conçu pour fournir un joint étanche à l’air afin de minimiser les fuites vers l’intérieur.
Les boutons d’oreille réglables et la bande de métal malléable qui se trouve sur l’arête de votre nez sont des caractéristiques qui garantissent un ajustement confortable et permettent de resserrer le masque afin de créer un moule plus ajusté 

autour de autour de votre visage.


Ce sont quelques-unes des caractéristiques particulières qui en font l’un des plus très tri après masques pour vous aider à revenir à la nouvelle normale post confinement.

 

Source: Article Copper Clothing Ltd Juin 2020

MASQUES BARRIÈRES : LES 4 COUCHES EXPLIQUÉES

Combien de couches y a-t-il dans nos masques facial infusé de cuivre?

Il y a quatre couches qui composent le masque facial KN99 infusé de cuivre pour une protection et un confort maximum.

 

  • Quel est le rôle de la première couche?

La couche primaire de coton est imprégnée d’ions cuivre pour une protection antibactérienne et antivirale. Il a été rapporté que le coronavirus vivait à l’extérieur des masques médicaux jusqu’à 7 jours. Cette innovation unique utilisant des ions cuivre vise à améliorer le niveau de protection et à réduire le risque de propagation de l’infection que les masques faciaux normaux (à usage unique et réutilisables) ne peuvent pas fournir.

  • Quel est le rôle de la deuxième couche?

La couche de filtration secondaire est conçue pour bloquer les particules fines pour une protection maximale. Les tests en laboratoire effectués sur le matériau de filtration ont révélé que plus de 99% des particules fines étaient bloquées, ce qui correspond aux normes KN99. Qui est l’équivalent chinois de N99 ou FFP3 aux États-Unis et en Europe respectivement.

  • Quel est le rôle de la troisième couche?

La troisième couche est composée d’une doublure filtrante en coton. L’espace 3D entre eux permet une ventilation supérieure et une meilleure absorption de l’humidité.

  • Quel est le rôle de la quatrième couche?

La quatrième couche finale du masque facial en cuivre KN99 est faite de coton 100% pur, de haute qualité et doux pour la peau pour plus de confort.

CORONAVIRUS: LE CHILI UTILISE LES PROPRIÉTÉS ANTISEPTIQUES DU CUIVRE POUR FABRIQUER DES MASQUES

Coronavirus: le Chili utilise les propriétés 

antiseptiques du cuivre pour fabriquer des masques

Le Chili, premier producteur de cuivre au monde, parie sur les propriétés antiseptiques de ce métal qui élimine efficacement bactéries, virus et champignons, pour faire face aux pénuries mondi

ales de masques provoquées par l’épidémie de coronavirus.

Coronavirus: le Chili utilise les propriétés antiseptiques du cuivre pour fabriquer 

des masques

Le Chili, premier producteur de cuivre au monde, parie sur les propriétés antiseptiques de ce métal qui élimine efficacement bactéries, virus et champignons, pour faire face aux pénuries mondiale

s de masques provoquées par l’épidémie de coronavirus

Propriétés bactéricides du cuivre

Deux entreprises ch

iliennes ont ainsi développé des modèles de masques auxquels ont été ajouté des nanoparticules de cuivre.

Car, selon plusieurs études publiées par le New England Journal of medicine et les Universités américaines de Californie, Los Ang

eles et Princeton, le nouveau coronavirus peut survivre entre deux et trois jours sur du plastique et de l’acier inoxydable, et au moins 24 H sur du carton. En revanche, il disparaît en quatre heures sur des surfaces en cuivre.

L’entreprise Copper 3D s’est lancée dans la fabrication de masques réutilisables, fabriqués à base d’un polymère dans lequel ont été injectées des nanoparticules de cuivre. (Voir vetementscuivre.com pour les masques de cuivre)

Ces masques possèdent un système de filtres amovible qui peut être fabriqué avec des imprimantes 3D, et retiré pour être remplacé.

Les nanoparticules de cuivre “détruisent les acides nucléiques de l’ADN d’un virus ou d’une bactérie en un processus très rapide et efficace”, explique à l’AFP Daniel Martinez, l’un des initiateurs du projet, qui cherche des fonds pour fabriquer ces masques à grande échelle pour un prix de vente moyen de 25 dollars pièce.

Le Chili, qui assure un tiers de la production mondiale de cuivre, a fait certifier les propriétés antiseptiques de ce métal.

Propriétés bactéricides du cuivre

En 2008, l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a notamment approuvé l’enregistrement de 270 alliages de cuivre ayant des propriétés bactéricides sur les surfaces de contact.Selon Codelco, la compagnie publique chilienne d’extraction, le cuivre est déjà utilisé dans les unités de soins intensifs dans les hôpitaux, où les surfaces conçues en cuivre permettent de diminuer de 40% les risques d’infection.Dans le pays sud-américain, le cuivre est d’ailleurs déjà utilisé pour fabriquer des ustensiles médicaux, des plans de travail dans les laboratoires, des poignées de portes, des rambardes d’escaliers, etc…Une autre entreprise chilienne, The Copper Company, spécialisée dans le textile, fabrique également des masques, en utilisant des tissus agrémentés de nanoparticules de cuivre.

“Nous produisons entre 15.000 et 20.000 masques en tissu avec des nanoparticules de cuivre par semaine et nous avons vendu toute notre production”, a déclaré à l’AFP Luz Briceño, le directrice générale de l’entreprise.

Lavables et réutilisables, ces masques – dont la conception est similaire aux masques chirurgicaux – sont fabriqués avec du fil de cuivre certifié, explique Mme Briceño, qui vend ses produits au Chili aux entreprises minières et de télécommunications au prix de 10 dollars l’unité.

L’entreprise fabrique également des chaussettes, sous-vêtements et serviettes avec des particules de cuivre. (Voir vetementscuivre.com )

Ecrit par: AFP/Relaxnews

Créé le 10 avril 2020
 
 

Mettre Et Enlever Votre Masque Avec Cuivre

Notez qu’avec tous les types de masques, il est important de combiner avec de bonnes pratiques d’hygiène des mains avant de mettre et d’enlever le masque.

L’utilisation d’un masque visage n’est efficace que si vous savez comment l’utiliser correctement. Voici quelques conseils pour le faire:

  • Lavez-vous les mains à l’eau et au savon avant de mettre le masque
  • Couvrez votre bouche et votre nez avec le masque et assurez-vous qu’il n’y a pas d’espace entre votre visage et le masque.
  • Évitez de toucher le masque lorsque vous l’utilisez. Si vous le touchez, nettoyez-vous les mains avec du savon et de l’eau.
  • Remplacez le masque par un nouveau dès qu’il est humide.
  • Pour retirer le masque, retirez-le par derrière, jetez-le dans un bac fermé et lavez-vous les mains à l’eau et au savon.

Guide de gestion des masques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS):

Pour tout type de masque, une utilisation et une élimination appropriées sont essentielles pour garantir leur efficacité et éviter toute augmentation de la transmission.

Les informations suivantes sur l’utilisation correcte des masques sont dérivées des pratiques dans les établissements de soins de santé.

  • Placez le masque avec soin, en vous assurant qu’il recouvre la bouche et le nez, et attachez-le solidement pour minimiser tout écart entre le visage et le masque
  • Évitez de toucher le masque lorsque vous le portez.
  • Retirez le masque en utilisant la technique appropriée: ne touchez pas l’avant du masque mais détachez-le par derrière.
  • Après le retrait ou chaque fois qu’un masque usé est touché par inadvertance, se laver les mains avec un désinfectant à base d’alcool ou du savon et de l’eau si les mains sont visiblement sales.
  • Remplacez les masques dès qu’ils deviennent humides avec un nouveau masque propre et sec.
  • Ne réutilisez pas les masques à usage unique.
  • Jeter les masques à usage unique après chaque utilisation et les jeter immédiatement après leur retrait.

Acheter un masque visage avec cuivre aux normes françaises

Nous espérons que vous restez en sécurité, que vous restez à l’intérieur et que vous pratiquez une bonne hygiène pour traverser cette pandémie en toute sécurité.

Masque Visage

Masque Visage

Masque facial pour Coronavirus

Les directives de l’OMS recommandent les masques KN95 (FFP2) ou KN99 (FFP3) lors d’épidémies d’infections telles que le SRAS, la grippe aviaire et le coronavirus. Partout dans le monde, les gouvernements encouragent activement la nécessité de porter des masques en réponse aux preuves croissantes que les personnes sans symptômes peuvent propager le coronavirus.

Notre masque visage en cuivre est recommandé pour une utilisation dans toutes les situations où la protection du système respiratoire est nécessaire. Notre masque facial a 4 couches de protection avec un tissu imprégné de cuivre sur la première couche extérieure. Ces masques filtrent au moins 99% des particules en suspension dans l’air.

La puissance des tissus imprégnés de cuivre

Les tissus de cuivre infusés avec des ions de cuivre sont scientifiquement prouvés comme antimicrobiens, ce qui signifie antiviraux, antibactériens et antifongiques.

Dans de nombreuses revues médicales publiées, il a été démontré et prouvé que les tissus en cuivre peuvent détruire et détruisent le VIH-1 (virus) de plus de 99,9% en seulement 20 minutes, le cytomégalovirus (CMV) de 99,9% en seulement 20 minutes, 99,9% des virus d’aérosols tels que la grippe (H1N1 / H9N2) ainsi que pour détruire le coronavirus.

Les tissus en cuivre sont conçus pour être durables et peuvent être lavés pendant au moins 50 lavages.

Veuillez noter: le test de 2014 effectué par Copper Clothing à l’aide d’un laboratoire de virologie internationalement reconnu en Allemagne, était contre le coronavirus (une famille de virus), il n’a pas encore été testé spécifiquement contre la souche Covid-19 du coronavirus.

Pourquoi choisir un masque visage?

Un masque visage offrira un niveau de protection plus élevé que les masques chirurgicaux à 3 plis et les masques faciaux KN95 (FFP2). Le masque visage KN99 (FFP3) protège contre les aérosols liquides et solides et est souvent utilisé par les professionnels de la santé lors de la manipulation de matières dangereuses. Les directives actuelles du NHS suggèrent des masques faciaux KN99 (FFP3) pour le contrôle des virus et des infections bactériennes lorsque la propagation de la maladie se fait par des gouttelettes par la toux et les éternuements (comme avec le coronavirus).

Comment utiliser un masque facial à base de cuivre?

Le masque visage infusé de cuivre est conçu pour le confort et pour être porté par n’importe qui pour de multiples utilisations. Pour l’ajuster, placez simplement le masque sur votre nez et votre bouche, tirez les bandeaux sur vos oreilles et serrez la bascule pour un ajustement et un confort ultimes.

Article: Comment les masques stoppent les virus

Les Caractéristiques de Masque Antimicrobien:

Anti-odeur

Les tissus en cuivre sont également connus pour détruire les bactéries et les champignons qui causent généralement des odeurs nauséabondes et de mauvaises odeurs

Système de bascule réglable unique

Coupe ajustée en raison de son réglage unique derrière la bascule d’oreille.

Auto-désinfectant

Bien qu’ils ne soient pas utilisés, les ions cuivre dans le masque sont connus pour être autonettoyants.  

Anti-microbien

Les ions cuivre peuvent détruire les micro-organismes pathogènes plus rapidement que le cuivre métal lui-même.  

100% cuivre naturel pur

Une solution totalement sûre, sans produits chimiques, respectueuse de l’environnement, non médicamenteuse et non invasive pour une nuit de sommeil parfaite.  

Complètement durable

Les ions cuivre sont liés au niveau moléculaire, ce qui signifie qu’ils ne seront pas lessivés. Les avantages du cuivre dureront toute la durée de vie du produit.      

Article: Entretien de Votre Masque

Veuillez noter: le test de 2014 effectué par Copper Clothing à l’aide d’un laboratoire de virologie internationalement reconnu en Allemagne, était contre le coronavirus (une famille de virus), il n’a pas encore été testé spécifiquement contre la souche Covid-19 du coronavirus.

Acheter un masque KN99

Une histoire des bracelets en cuivre

Non seulement il est esthétique, mais il est aussi curatif. Bien plus qu’un simple bijou, le bracelet en cuivre donne de la valeur à votre look du jour tout en remédiant à de nombreux maux.

? Quelles sont les caractéristiques d’un bracelet en cuivre ?

Découvrez pourquoi porter un bracelet en cuivre, c’est prendre soin non seulement de votre apparence, mais surtout de votre santé…

          ? La petite histoire du cuivre

Les bracelets de cuivre ornent les bras des hommes et des femmes depuis les temps lointains de la Préhistoire. Les historiens situent même un âge du cuivre, environ 3000 ans avant notre ère, qui coïncide avec la découverte de ce métal aux mille vertus. Mais c’est l’Antiquité grecque qui confère au cuivre ses doubles lettres de noblesse :
Le cuivre est associé à Aphrodite, la déesse de la Beauté. Grâce à son éclat, il orne les portes des temples, les meubles des maisons bourgeoises et, surtout, le cou, les oreilles et les poignets des femmes.
Hippocrate, la référence absolue de l’époque en matière de médecine, utilise le cuivre pour traiter les ulcères variqueux sur les jambes. Vers la même période, les pouvoirs curatifs du cuivre sont également connus des Indiens et des Aztèques.
Ainsi, c’est prouvé depuis longtemps : le cuivre rend plus beau mais aussi plus sain. Ses propriétés sont aussi ornementales que curatives. Et, des siècles et des siècles plus tard, nous continuons à en profiter !

          ? Pourquoi mettre un bracelet en cuivre ?

Avec l’évolution de la médecine et des découvertes liées aux pouvoirs du cuivre, il y a aujourd’hui bien des raisons de porter un bracelet en cuivre, dont voilà les principales :
Venir à bout des douleurs articulaires. Dues à l’inflammation chronique ou ponctuelle des articulations, l’arthrose comme l’arthrite trouveront un grand apaisement dans le port d’un bracelet de cuivre. Cet effet du cuivre est prouvé scientifiquement et repose sur la participation du cuivre à la synthèse de prostaglandines anti-inflammatoires.
Surmonter une anémie. En effet, le cuivre présent dans le corps humain participe à la constitution de l’hémoglobine, laquelle tend à baisser dans le cadre d’une carence ou d’une anémie. Porter un bracelet en cuivre sera donc d’une grande aide.
Lutter contre l’ostéoporose ou guérir d’une fracture. Le cuivre est un oligo-élément essentiel à la solidité osseuse mais aussi à la fabrication du collagène, qu’on retrouve dans les os (ainsi que dans les cheveux et la peau).
Prévenir le vieillissement des cellules, grâce aux propriétés anti-oxydantes du cuivre. Et, par conséquent, prévenir l’apparition de maladies comme les cancers ou les pathologies cardio-vasculaires.
Pourquoi porter un bracelet en cuivre plutôt que de prendre des compléments alimentaires à base de cuivre ? En réalité, cette seconde option réclame un avis médical et en passe par des analyses de sang. En effet, si une carence en cuivre peut nuire à l’organisme, il en est de même pour une surcharge trop importante de ce métal. Porter un bracelet en cuivre est une excellente solution pour assimiler chaque jour sa ration de cuivre indispensable, par le simple biais du contact entre le métal et la peau.
Aujourd’hui le bracelet en cuivre est un vrai bijou à part entière comme vous pouvez le constater dans notre boutique. En plus de ses vertus thérapeutiques, il soigne votre apparence pour devenir un véritable atout de séduction !

          ? Comment utiliser un bracelet de cuivre ?

Utiliser un bracelet de cuivre pour prendre sa soin de santé ne requiert aucune précaution particulière, sinon d’opter pour un bracelet de la bonne taille, qui sera suffisamment ajusté au poignet pour que le cuivre puisse être au contact de l’épiderme et éventuellement des veines – qui sont, elles aussi, un vecteur par lequel l’oligo-élément sera transmis à l’organisme.

          ? Comment savoir si mon bracelet de cuivre est efficace ?

Pour être sûre que votre bracelet de cuivre est efficace, vous pouvez :

  1. Surveiller l’apparition d’un « témoin » sur votre poignet, en l’espèce d’une décoloration de la peau ou au contraire de l’apparition d’une coloration bleu-vert, là où le cuivre est en contact avec l’épiderme. Continuez à porter votre bracelet : les traces disparaîtront au bout de quelques jours et elles sont le signe que la transmission a bien lieu entre les molécules du cuivre et votre organisme.
  2. Guetter les améliorations de vos symptômes. Elles peuvent prendre de quelques jours à quelques semaines, en fonction des pathologies.
  3. Faire confiance à la science. Notamment, les résultats des études menées sur des patients atteints de polyarthrite sont formels. Non seulement le port d’un bracelet en cuivre a entraîné une nette diminution des douleurs, mais après analyse, il s’est avéré que chaque bracelet avait perdu environ 13 mg de cuivre pendant la durée du test. La transmission et l’efficacité du cuivre par le biais d’un simple bracelet n’a donc rien d’un leurre !
Bracelets en Cuivre